Contact
Collège Monseigneur Henri Vieter
Camp Sic Nlongkak, Yaoundé - Cameroun
foton@qodeinteractive.com
+237 696 297 251 / 694 255 967
Follow Us

A Multi-Concept Theme for Digital Agencies and Startups

PROJET CAMP DE VACANCES D’INITIATION AU CODAGE (CAVIC 2023)

    La révolution digitale que vit le monde a installé le numérique dans notre quotidien. Il sera l’un des secteurs de croissance les plus porteurs dans le monde. Cela implique des transformations capitales dans la manière de penser l’éducation des enfants et leurs perspectives d’avenir. Selon un rapport publié par Dell et « l’Institut pour le futur », 85% des emplois de 2030 n’existent pas aujourd’hui. Pour anticiper ces besoins et relever ce grand défi, les systèmes éducatifs de plusieurs pays du monde consacrent déjà une place privilégiée à la programmation informatique. Par exemple, en France, le codage est obligatoire dans le cycle d’éducation primaire. À Hong Kong, aux États-Unis, à Pékin et au Royaume-Uni, des structures privées proposent des cours de formation spécifiques à la programmation pour former les futurs ingénieurs.  

    Mais selon la Banque mondiale, seulement 1 % des élèves en Afrique acquièrent des compétences en informatique à l’école. En effet, l’Afrique reste le continent le moins équipé : près de 85 % des foyers n’ont pas accès à un ordinateur, selon l’institut TNS Sofres. C’est un véritable handicap . Pour ne pas rester en marge, il est fondamental pour la jeunesse africaine de maîtriser l’essence de ces langages numériques et robotique pour être capable de comprendre comment ces technologies marchent mais surtout de s’en servir pour déployer l’imagination et la créativité. Pour être moteur et acteur du monde de demain et ne pas le subir, la jeunesse africaine doit exister et être compétitive sur la scène internationale.

    Il existe aujourd’hui de nombreux langages de programmation assortis d’une multitude d’outils et tutoriels en ligne rendant leur apprentissage basique et possible à tous. Le véritable enjeu de ces outils se situe dans leur utilisation en situation de réflexion, de création et d’innovation. Il s’agit de « réapprendre à apprendre tout en capitalisant sur les effets positifs inhérents à l’apprentissage du codage ».

    En apprenant à coder, l’enfant va devoir identifier et isoler de manière précise le sujet à traiter, en identifier les causes racines puis tester les solutions potentielles à y apporter en agençant ses actions dans un ordre cohérent et logique (l’algorithme). Le codage permet également à l’enfant de développer son autonomie, de prendre des initiatives et de montrer sa capacité d’imagination et sa créativité puisqu’il doit concevoir, anticiper et ensuite déployer des séquences à l’écran.

    Ce qu’acquièrent finalement les enfants, c’est la compréhension intuitive du monde qui les entoure et la capacité à le faire progresser tout en disposant de clés pour réussir pendant sa transformation. Le dernier rapport sur le futur du travail publié par le Forum économique mondial montrent que les professions de l’avenir exigeront de plus en plus des compétences à la fois numériques et humaines. « Nous ignorons quels seront les métiers de demain mais il y a

une seule certitude : la programmation est nécessaire, et ce dans tous les corps de métier, depuis le médecin jusqu’au mécanicien ! »

Ainsi, il essentiel pour SunDDev que les enfants, mais également les enseignants et les parents, comprennent l’enjeu de l’initiation au codage. Le chantier est immense car il s’agit d’enseigner une nouvelle matière pluridisciplinaire nécessitant des outils pédagogiques spécifiques sans avoir une équipe éducative préalablement formée pour cela.

    Afin de réussir ce défi, les partenariats sont essentiels en vue d’intégrer l’apprentissage du code informatique et de la robotique dans les curricula scolaires, et ce, dès le plus jeune âge, d’équiper les écoles des outils indispensables à cet apprentissage, de développer la pédagogie active et d’inscrire dans une démarche concertée avec l’ensemble des acteurs impliqués (ministères, fondations, ONG, prestataires de formation spécialisés) afin de favoriser l’apprentissage du codage auprès de la jeunesse africaine.

EXPOSE DE LA PROPOSITION

    Les agendas 2030 des Nations Unies et l’agenda 2063 de l’Union africaine donne des orientations en vue d’éradiquer la pauvreté, les inégalités et de permettre une transition écologique solidaire. Il est acquis que le numérique contribue de manière significative à l’atteinte de ces objectifs.  Dans le cadre de ses missions, l’association SunDDev se propose d’organiser un camp de vacance pour l’initiation au codage en vue de répondre au problème de l’accès insuffisant des enfants de la ville de Yaoundé à l’apprentissage du Codage.

     Le codage est un processus de résolution de problèmes qui fait intervenir plusieurs aptitudes intellectuelles telles que l’analyse logique de données, la représentation visuelle des problèmes et la création de solutions à l’aide de séries d’instructions.

Objectifs

    Le projet camp de vacance pour l’initiation au codage édition 2023, en abrégé CAVIC 2023, a pour objectif d’initier au codage les filles et les garçons de 06 à 20 ans pendant 03 mois (juin à août 2023). Ce projet s’inscrit entièrement dans le département numérique de l’association SunDDev et va permettre d’éveiller les jeunes à l’informatique et à la logique dans le but de cultiver le désir de création de codes ou de programmes informatiques.

   Le CAVIC 2023 se tiendra dans la ville de Yaoundé durant les vacances de l’année scolaire 2022 – 2023, Pour ce faire, elle sollicite auprès des établissements scolaires de la ville de Yaoundé l’octroi d’un espace de travail pour mettre en place un environnement numérique permettant aux élèves d’être initier au codage.

De manière spécifique, il s’agira :

          • de contacter les acteurs et de formaliser le partenariat avec les établissements scolaires intéressés ;
          • de sélectionner les apprenants (simples, à besoins spécifiques, boursiers) ;
          • de présenter les créations existantes permettant d’acquérir des compétences extraordinaires ;
          • d’initier les filles et les garçons aux activités de codage extraordinaires et à des jeux de programmation sans technologie numérique ;
          • d’initier les filles et les garçons aux activités de codage numérique ;
          • de présenter les projets réalisés par les filles et les garçons au terme des sessions de l’année 2022-2023 ;
          • d’évaluer l’implémentation de(s) camp(s) de vacance pour l’initiation au codage de l’année scolaire 2022-2023.

Résultats

    La création d’un camp de vacance pour l’initiation au codage va permettre d’analyser la manière donc l’initiation au codage peut affecter l’acquisition et la consolidation des connaissances des filles et des garçons dans le système éducatif camerounais. Elle prendra en compte deux aspects. Les filles et les garçons en difficulté d’apprentissage et les filles et les garçons s’illustrant par de très bonnes notes. Les contenus pédagogiques tendront à développer les capacités de réflexion et de créativité des enfants, la confiance en soi et l’utilisation des outils numériques.

De la mise en œuvre de cette activité, il est attendu les résultats spécifiques suivants :

          • l’association SunDDev réussit à nouer au moins un partenariat avec un établissement scolaire intéressé ;
          • 120 filles et garçons ont bénéficié d’une initiation au codage dont 60 des filles et des garçons gratuitement ;
          • 120 filles et garçons connaissent les activités permettant d’acquérir des compétences extraordinaires et les utilisent ;
          • 120 filles et garçons pratiquent des activités de codage et des jeux de programmation sans technologie numérique ;
          • 120 filles et garçons pratiquent des activités de codage numérique ;
          • les filles et les garçons présentent les projets réalisés pendant les sessions de l’année 2022-2023 ;
          • les acteurs impliqués ont tirés des leçons de l’implémentation de(s) camp(s) de vacance pour d’initiation au codage de l’année scolaire 2022-2023.

Cible

     Le projet CAVIC 2023 cible les filles et les garçons de 6 à 20 ans régulièrement inscrits  dans un établissement scolaire de niveau primaire ou secondaire au Cameroun. Les cibles ont plusieurs profils :

Pour les bourses de codage gratuite (60)

          • les filles et les garçons en difficultés d’apprentissage ;
          • les filles et les garçons méritants de par leur note ;
          • les filles et les garçons vulnérables ;

Pour les travaux payants (60)

          • les enfants de 6 à 20 ans qui désirent, avec l’accompagnement de leurs parents, une initiation au codage.

Le respect des orientations en ce qui concerne la cible sera capté à travers les indicateurs ci-après renseignés de manière sexospécifique et global :

          • Le pourcentage d’enfants inscrits
          • Le pourcentage d’enfants ayant suivi des cours
          • Le pourcentage d’enfants capable de présenter un projet
          • Le pourcentage d’enfant ayant participé à l’évaluation

Approche pédagogique

    Les cours de codage en présentiel sont conçus par niveau avec l’aide des enseignants afin de capitaliser les acquis des apprenants pour une intégration appropriée et contextualisée. Ils sont également orientés vers les centres d’intérêts des élèves identifiés sur les formulaires d’inscription des apprenants.  

     Ces cours sont dispensés par des éducateurs numériques ayant un profil d’enseignant ou des moniteurs capacités à cet effet. Ils signent tous, avant la mise en contact avec les apprenants, des chartes de conduite éthique.

     Les apprenants filles et garçons travaillent par petits groupes de 4 personnes pour faciliter les échanges, le développement personnel, l’utilisation des outils, le suivi des instructions et les différents tests. Le matériel de travail est mis à leur disposition et comprend entre autres, des outils de codage non numérique, un ordinateur par groupe d’apprenants, une connexion internet, pour les travaux en ligne, un kit de codage en fonction du type de projet avec circuits numériques extérieurs. Ils sont supervisés par un moniteur.

       Les cours en présentiels sont renforcés par des cours ou des travaux de codage en ligne afin d’ouvrir les apprenants aux communautés de codage international.

       Chaque apprenant bénéficie de 3 séances par semaine au sein de sa catégorie. L’association SunDDev a prévu 3 paliers adaptés à l’âge et au niveau scolaire des apprenants :

          • Atelier Initiation baby coder (6 à 10 ans) ;
          • Atelier Débutant Young coder (11 à 14 ans) ;
          • Confirmé Junior Coder (15 à 18 ans).

      Chaque niveau représente une somme de connaissances à acquérir et une fois que cela est fait, l’apprenant peut passer au niveau supérieur indépendamment de l’âge et du niveau d’instruction.

CALENDRIER DU CAVIC 2023

    Le CAVIC 2023 se déroulera dans les locaux du Collège Monseigneur Henri Vieter à Yaoundé (Camp Sic Nlongkak) du 1er juillet eu 31 aout 2023.

D’autres établissements sont susceptibles d’être enrôlés.

 

Les sessions de formation se déroule suivant l’horaire ci-dessus. Et chaque apprenant bénéficie de 3 sessions par semaine.

 

Lundi

09h00

10H30

11h00

12H30

14H00

15H30

Mardi

09h00

10H30

11h00

12H30

14H00

15H30

Mercredi

09h00

10H30

11h00

12H30

14H00

15H30

Jeudi

09h00

10H30

11h00

12H30

14H00

15H30

Vendredi

09h00

10H30

11h00

12H30

14H00

15H30

BUDGET ET EXPOSE DU BUDGET

    Pour mener à bien le CAVIC 2023. L’association SunDDev utilisera ces ressources propres, les inscriptions et l’appui logistique de l’établissement partenaire pour y parvenir.

Solverwp- WordPress Theme and Plugin